1×03 – Clothilde

ACT VII – ESPIONNAGE AU FRANPRIX


3A

Supérette de quartier. Quinn traîne son cadis dans l’allée principale du magasin.

QUINN

« Nouveau: Sans sucres, sans matières grasses, sans édulcorants, sans gluten, sans sel … ». Écrivez directement « Produit dégueulasse sans goût », ça ira plus vite.

En reposant l’article, elle aperçoit Ron à l’autre bout du rayon. Il est accompagné d’une blonde en mini-jupe.

QUINN

Aucun doute, ce n’est pas le cul de l’autre truie ça. Qu’est-ce qu’il mijote encore ce pervers ?

RON

Tu es certaine qu’on a besoin d’un concombre ?

INCONNUE

Oui, prend le plus gros que tu trouves. Et de l’huile aussi, beaucoup d’huile.

Quinn, cachée de l’autre côté de l’étalage continue d’enfoncer son oreille un peu plus profondément dans le rayon.

RON

Tu es vraiment sûre que ça ne va pas irriter la peau ?

QUINN

Quel porc ! Je vois que tes fréquentations n’ont pas beaucoup changé mon p’tit Ron. Laisse moi prendre quelques photos de cette jolie scène romantique, ça pourra toujours me servir.

CLOTHILDE

Vous habitez aux mimosas, non ?

Quinn, surprise par l’intervention de cette gamine, fait tomber son téléphone. Ce dernier glisse et se retrouve sous le rayon.

QUINN

Et merde … Nous nous connaissons ?

CLOTHILDE

Pas vraiment. Je suis la nièce des Musso. Je vous ai vu ce matin au courrier, vous étiez en train de cracher sur les boîtes aux lettres.

QUINN

Oui, je les nettoyais. Quelqu’un avait mis de la peinture par inadvertance et … Écoute, je suis enchanté de te rencontrer mais tu n’as pas des devoirs à faire là, je suis un peu occupée.

Le téléphone de Quinn sonne. La sonnerie personnalisée « Maxou » résonne désormais dans tout le magasin.

RON

Je reconnaîtrais ces hurlements entre mille.

Quinn, voyant Ron se rapprocher, remplit rapidement son cadis avec les premiers articles qui lui tombent sous la main.

QUINN

Oh Ron! Quelle surprise.

RON

Tu sais que les animaux sont interdits ici, tu vas encore nous faire remarquer par Mr Musso.

CLOTHILDE

Oh, ne vous inquiétez pas. Tonton ne travaille pas à la boutique aujourd’hui.

RON

Tu es ?

CLOTHILDE

Clothilde. La nièce de Mr et Mme Musso.

Clothilde rougit face à Ron tandis que Quinn, à quatre pattes, tente de récupérer son portable.

RON

Mais qu’est-ce que tu fais ?

CLOTHILDE

Je crois qu’elle vous espionnait Mr Dutroue.

QUINN

Je n’espionne personne, je … Bon, tu veux pas nous laisser Léonarda. Le rayon cire dépilatoire est un peu plus loin là-bas.

Clothilde, vexée, s’éloigne, mais avant de partir lance un dernier clin d’œil à Ron.

RON

Comment elle connaît mon nom ?

QUINN

J’en sais rien moi, t’as toujours eu du succès auprès des boutonneuses, non ? Bon, je me casse moi, et merci de m’avoir dégouté à vie de la salade de concombre. Sale pervers.

RON

Je rêve. C’est moi que tu traites de pervers alors que ton cadis n’est rempli que de boîtes de préservatifs.

Quinn regarde en effet plus attentivement son cadis et découvre qu’elle y a fait tomber une bonne partie du rayon capotes.

RON

Des extra-small en plus. Petite veinarde. Ce qu’on dit sur les asiatiques est donc vrai ?

QUINN

Connard.

Quinn abandonne son chariot en plein milieu de l’allée et s’éloigne en lui faisant un doigt d’honneur.

RON

Je suis habitué à ta douce poésie, mais la prochaine fois, évite d’insulter publiquement la famille de notre nouvelle présidente.

INCONNUE

Une amie à toi ?

RON

Si on te demande, tu diras que Oui. Allez viens on s’en va, Cynthia nous attends.

ACT VIII – NIN HAO


3B

Paris, rue des Sablons (à 5mn à pied de la résidence des Mimosas). Wong sort du métro. Madame Musso manque de le renverser en descendant les marches de la station.

WONG

Faites attention.

MADAME MUSSO

Mais vous êtes les seuls habitants du quartier ma parole.

WONG

Bien le bonjour à vous aussi.

Clothile accompagne une nouvelle fois sa tante.

WONG

Vous ne me présentez pas votre sœur ?

MADAME MUSSO

Arrêtez votre hypocrisie et vos flatteries je vous prie.

CLOTHILDE

Nín hǎo. Wǒ shì tǔdòu Clothilde.

WONG

Euh … Moi être français, petite.

MADAME MUSSO

Clothilde apprend le chinois, c’est très respectable.

WONG

« Bonjour je suis une patate » n’est pas facile à placer dans une discussion, mais l’accent est plutôt bon en effet.

MADAME MUSSO

Bon écoutez, j’aurai adoré bavarder davantage mais nous avons à faire. Clothilde, on y va.

CLOTHILDE

Nǐ yǒu xiǎo nem xiā.

WONG

« Moi avoir petit nem crevette ? » … Mais tu comprends ce que tu dis ou tu es juste complètement conne ?

CLOTHILDE

Allez savoir …

WONG

Vas rejoindre ta tante, Marine, avant que je ne sorte mes nunchaku pour te botter le cul.

Tandis que les Musso disparaissent, le téléphone de Wong sonne.

QUINN

Je le tiens. Ron. Ce vicieux à une nouvelle maîtresse, je les ai vu.

WONG

Quinn. Je te rappelle que les voisins sont nos meilleurs amis maintenant, tu dois vraiment te trouver un nouveau passe-temps.

QUINN

Mais …

WONG

Je viens justement de croiser la folle …

QUINN

Cynthia ?

WONG

Non … Madame Musso. Et elle n’était pas vraiment ravie de me voir, je crois que ton pot-de-vin n’a eu aucun effet. Tu es sûre qu’elle t’a cru ?

QUINN

Oui, enfin je crois. Bon, tu rentres quand ?

WONG

J’arrive, je suis à deux pas de la maison.

QUINN

Tu veux bien acheter un concombre sur le chemin ?

ACT IX – QUIZZ & SPA


3C

Appartement de Ron & Cynthia. Cynthia lit un magazine pendant que derrière elle deux visages dégoulinent d’huile dans la cuisine.

RON

Ca commence à coller un peu Cynthia, c’est normal ?

CYNTHIA

Oui, tu ne bouges pas. Il faut encore laisser agir vingt minutes. Et toi, Jenny, arrête de bouffer ton masque.

JENNY

Mmmhhh.

RON

Non, mais parce que ça gratte vraiment là. Tu nous as mis quoi exactement ?

CYNTHIA

Arrête de faire ta fillette un peu. C’est une recette suédoise que j’ai trouvé sur internet, ça va purifier tes pores en profondeur (Enfin si j’ai correctement traduit).

Jenny se frotte le nez.

JENNY

Ça sent un peu la raclette ton truc quand même.

CYNTHIA

Bon, ça y est, j’ai trouvé. « Comment améliorer ses relations de voisinage ? ». Ron, tu commences. Alors. « Vous êtes au bas de votre immeuble. A droite de l’escalier se trouve une femme âgée avec à ses pieds une lourde valise. A gauche, une jolie blonde … ». Bon laisse tomber on va commencer par Jenny.

JENNY

Sérieux, Ron, tu es sûr que tu n’as pas acheté du pili-pili. J’ai les yeux en feu, moi.

CYNTHIA

On reste concentré s’il vous plaît. Deuxième question : « C’est la fête des voisins ce soir et vous avez reçu un mot vous demandant d’apporter du salé. Petit A: Il reste un vieux paquet de chips périmé dans le placard, ça fera bien l’affaire. Petit B: Je suis sûr qu’une vieille retraitée aura préparé trois quiches pour se faire mousser, je m’attribuerais le mérite d’une d’entre elles. Petit C: Je pose un RTT pour réaliser ma meilleure spécialité ».

RON

Sans aucune hésitation B. Madame Gally n’a que ça à foutre de ses journées, elle en ramènera sûrement assez pour tout le bâtiment. En même temps la tarte au maroilles de l’an dernier …

CYNTHIA

Ok, j’abandonne …

Cynthia sort fumer une cigarette sur le balcon. La porte sonne. Ron s’essuie rapidement le visage pour aller ouvrir.

RON

Quinn, que me vaut ce plaisir ?

Ron a le visage toujours luisant et une rondelle de concombre au coin du nez.

QUINN

Non, je pourrai jamais. T’est vraiment un porc.

Quinn s’en va, prise de nausée. Ron referme la porte.

RON

Elle s’arrange pas elle. Bon, profitons que Cynthia soit dehors. Il faut absolument que tu m’aides. C’est son anniversaire dans quelques jours, et je n’ai aucune idée.

JENNY

Je sais pas moi.

RON

Allez c’est quand même ta sœur, tu dois bien avoir une petite idée ?

JENNY

Laisse moi réfléchir. L’autre jour elle a parlé de s’acheter un serpent je crois.

RON

Un serpent ? Tu es sûre de toi ?

JENNY

Oui, elle parlait de s’acheter un boa pour aller avec sa nouvelle robe.

RON

Pas de doute, vous êtes vraiment des sœurs.

Cynthia revient. Les yeux rivés sur son écran de smartphone, elle semble paniquée.

RON

Qu’est-ce qui se passe, t’es toute pâle ?

CYNTHIA

C’est Marc. Il vient de m’envoyer un SMS. Il dit qu’il sait où nous habitons et qu’il arrive bientôt.

Logo (Main)

A SUIVRE …

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s